Transition énergétique: résultats de la journée citoyenne du 25 mai 2013
Partager

Le débat national sur la transition énergétique voulu par le Président de la République est ouvert à tous et souhaite associer les citoyens aux grands choix d’avenir et de long terme pour la politique de l’énergie.

Ce processus de concertation est conduit à l’échelle nationale par le Conseil national du débat qui rassemble les représentants des salariés, des entreprises, des associations de consommateurs, des organisations non gouvernemental es environnementales, des élus locaux, des parlementaires. Les travaux font appel à la mobilisation de très nombreux experts.

Mais le gouvernement a délibérément souhaité que ce débat vive et se déploie dans les territoires grâce à un partenariat avec l’Association des Régions de France et l’ensemble des collectivités locales.

Des centaines de débats sont ainsi organisés dans toute la France, leur synthèse étant organisée par les Régions. Pour la première fois dans un processus de concertation de ce type, les citoyens sont invités à débattre directement des enjeux énergétiques.

Dès le départ, parallèlement aux travaux du conseil national du débat, un Comité citoyen a été installé comme instance officielle du débat pour formuler des recommandations sur les attentes.

Mais nous voulons aller plus loin. La Journée citoyenne du 25 mai est une première.
Jamais un tel exercice de démocratie participative n’a été organisé simultanément à cette échelle en France.

L’énergie doit faire l’objet d’un débat démocratique approfondi. C’est aussi la condition pour prendre les bonnes décisions, choisir au lieu de subir, mais aussi favoriser un changement des comportements en faveur de la maitrise de l’énergie.

La contribution citoyenne du 25 mai 2013 a été fructueuse et les résultats sont disponibles sur le site de la transition énergétique.