Relancer l’économie … dans la bonne direction !

Partagez ce contenu
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Mesures d’urgence face à la crise économique post-sanitaire

Nous, écologistes, voulons tracer un autre chemin, orienter notre société et notre économie dans une autre direction ; la majorité de nos concitoyens a pris conscience que cette réorientation est nécessaire, qu’il nous faut sortir de l’impasse, pour nous et les générations futures.

EÉLV propose donc un plan pour une reprise économique dans la bonne direction : celle d’une société plus juste, écologique, et émancipatrice.

Parmi ces mesures, celles concernant le secteur énergétique sont les suivantes :

Accélérer la transition écologique :

  • Lancer rapidement de nouveaux appels d’offre pour les filières solaires et éolien offshore
  • Impliquer les citoyen·ne·s et les collectivités territoriales dans le montage et le financement des “projets d’énergie renouvelable à gouvernance locale”, en déclinant l’organisation du débat public aux échelles régionale et locale et viser 15% de la capacité installée aux mains des citoyen·ne·s regroupés au côté des collectivités territoriales à horizon 2030.
  • Maintenir le Compte d’Affectation Spéciale « Transition Énergétique » dans la comptabilité de l’état pour pouvoir suivre les dépenses et recettes liées à celle-ci.
  • Reprendre la trajectoire de la Contribution-Climat Énergie (CCE) sur les énergies fossiles pour dégager des marges de manœuvre budgétaires afin d’accompagner les ménages dans la transition énergétique et en garantissant une répartition prioritaire en direction des ménages des premiers déciles
  • Augmenter le plafond de l’obligation d’achat pour le solaire de 100 kWc actuellement à 500 kWc en revoyant en profondeur les modalités de l’arrêté tarifaire afin qu’il puisse apporter un cadre favorable aux futures communautés énergétiques
  • Créer un fournisseur de dernier recours au bénéfice des personnes qui ne parviennent plus à souscrire de contrat avec un fournisseur d’énergie en raison de leurs difficultés financières

Relocaliser l’économie :

  • Soutenir la constitution d’une filière solaire européenne et notamment d’une chaîne de production de modules photovoltaïques à contenu bas carbone
  • Accélérer sur la création d’une filière des batteries lithium-ion pour créer au minimum une filière européenne des batteries ou au mieux une filière française qui inclut la création des cellules (et pas juste de l’assemblage de cellules chinoises) et rendre le recyclage local des batteries obligatoire afin de conserver les matériaux valorisables sur le territoire national.

Pour consulter le document entier, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien ou bien sur l’image ci-dessous.