Loi Climat Résilience : pêché d’orgueil du gouvernement

Partagez ce contenu
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Ce mardi 4 mai 2021, l’Assemblée nationale a voté solennellement la loi Climat et Résilience issue des travaux de la Convention Citoyenne pour le Climat. Europe Écologie Les Verts dénonce un détricotage des propositions initiales de la Convention, regrette le coupable manque d’ambition de cette loi Climat Résilience et appelle à marcher pour une vraie loi climat ce dimanche 9 mai.

Début avril, le gel détruit une grande partie des récoltes en France. Début mai, la forêt Amazonienne rejette pour la première fois plus de CO2 qu’elle n’en capte. Selon Météo France, les mois de juin, juillet et août annoncent des températures bien au-delà des normales de saison. Chaque jour, le changement climatique s’accélère et nous rappelle à la réalité, une réalité que ne veut pas voir ce gouvernement qui s’auto-congratule et vante les miracles de sa loi Climat Résilience, votée cet après-midi en plénière à l’Assemblée nationale.

Cette loi n’est pourtant qu’une succession de renoncements et un détrictotage des 149 propositions des 150 citoyen.ne.s de la Convention Citoyenne pour le Climat. Nous le rappelons une énième fois, cette loi n’est pas à la hauteur des enjeux sur les principaux leviers de la transition écologique, que ce soit sur l’obligation de rénovation thermique des logements (les catégories G et F ne concernent qu’une petite partie des passoires thermiques), sur l’investissement dans les énergies renouvelables, sur l’alternative au transport aérien, ou sur la fin de la publicité sur les produits les plus polluants.

Face à ce manque d’ambition, Europe Écologie Les Verts se joindra à la mobilisation nationale en participant, ce dimanche 9 mai, aux marches climat organisées partout en France. Les écologistes mèneront également le combat législatif au Sénat pour rehausser les ambitions de cette loi, par l’intermédiaire de son groupe Écologiste, Solidarité et Territoires.