Les terres de Bure appartiennent d’abord à ses habitants et aux générations futures

Partagez ce contenu
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Contribution d’Europe Écologie Les Verts Lorraine à l’enquête publique de la « DUP Cigéo »


Le centre de stockage des déchets radioactifs de moyenne et haute activité fait aujourd’hui l’objet d’une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique. Cette étape, jalon essentiel à ce projet pharaonique, vise à permettre la maîtrise foncière, par l’État, des terrains situés sur le site en cas d’échec des acquisitions foncières amiables. Déjà, avant même la fin de cette enquête publique, l’État prépare le classement en opération d’intérêt national, qui lui donnera toute latitude en terme d’aménagement sur les huit communes autour du site. C’est donc la question de savoir à qui appartiendra définitivement le sol et l’avenir de ces communes que l’État souhaite désormais trancher, y compris par la contrainte et l’expropriation.

Dans ce cadre et par cet avis, EELV Lorraine appelle à nouveau le gouvernement à ne pas chercher à passer en force sur ce projet avant l’élection présidentielle et à tenir enfin compte des oppositions légitimes et anciennes qu’il suscite dans la population locale et chez les militant.es écologistes.

Dans les faits, le laboratoire de Bure qui aurait permis de tester l’enfouissement n’a jamais apporté les preuves de sa sûreté. Bien au contraire, l’expérience révèle que rien n’est certain et que l’enfouissement n’est qu’une façon de se débarrasser de l’immense problème que nous posent les déchets radioactifs, en le dissimulant dans le sous-sol, sans aucune maîtrise de l’avenir.

Nous ne saurions reconnaître la moindre « utilité publique » à enterrer des problèmes que l’industrie nucléaire n’a jamais su résoudre en surface. C’est une attitude irrespectueuse et honteuse de la part des gouvernements précédents et de l’actuel, à la fois vis-à-vis des habitants de ce territoire rural mais aussi des générations futures, dont le sous-sol sera irrémédiablement pollué pour des durées dépassant les capacités d’entendement humaines.

Par notre opposition à Cigéo, nous appelons le gouvernement à faire enfin preuve de courage et à regarder en face notre impuissance collective à gérer les déchets radioactifs que nous produisons. Nous rappelons également la volonté de notre parti de sortir de l’énergie nucléaire, une énergie nucléaire coûteuse et dangereuse pour les citoyen·ne·s et les générations futures.

Photo credit: Aurelien G. Photographie on VisualHunt