Entreposage à sec des combustibles irradiés

Partagez ce contenu
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

Merci à l’association Global Chance de nous avoir permis de reprendre leur dernière publication. N’hésitez pas à parcourir tous leurs travaux en cliquant juste ici.


A la suite du débat public de 2019 de la Commission nationale du débat public (CNDP) sur le PNGMDR, Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (référence 1), le Gouvernement a pris une décision (référence 2) concernant les travaux d’élaboration du prochain PNGMDR, suivie d’une décision de la CNDP (référence 3). Dans ce cadre, a été constituée la Commission Orientations du PNGMDR (référence 4) dont Global Chance fait partie.

La Commission orientations a pour objectif d’émettre un avis sur les orientations gouvernementales concernant les grands thèmes du PNGMDR. Chaque organisation membre de la Commission est appelée à formuler des propositions sur ces différents thèmes.

La présente note détaille la position de Global Chance sur le thème de l’entreposage à sec des combustibles irradiés issus des réacteurs nucléaires, technique largement utilisée dans la plupart des pays possédant des centrales nucléaires, sauf en France, en complément ou alternative à l’entreposage à l’eau qui est actuellement pratiqué.