EnR citoyenne, il est temps d’accélérer

Partagez ce contenu
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin

En Europe, des collectivités et des citoyens organisés en associations, coopératives ou entreprises locales, développent des stratégies territoriales de transition énergétique – ce sont plus de 200 projets en France et 3 000 en Europe.

Ces projets citoyens ou à gouvernance locale, relatifs à la production d’énergie renouvelable, sont fondés sur une implication durable des habitants et des collectivités locales dans la gouvernance et le financement des projets, mais englobent également les enjeux de maîtrise des consommations, de partage de l’énergie, de mobilité ou de lutte contre la précarité énergétique.

Les institutions européennes ont reconnu la contribution des initiatives citoyennes à la transition énergétique et leurs multiples co-bénéfices sociaux, économiques ou démocratiques à travers la notion de ”communauté énergétique”, introduite par les récentes directives européennes. Ces communautés énergétiques constituent un modèle d’organisation visant à favoriser l’appropriation locale et citoyenne de la production d’énergie à partir de ressources renouvelables. Collectivités locales, habitants et autres acteurs du territoire sont maintenant reconnus comme des opérateurs à part entière dans le développement des énergies renouvelables, qu’il s’agisse d’électricité, de chaleur ou de gaz.

Pour dépasser les obstacles à la prise en main des projets d’énergie renouvelable par les acteurs locaux et garantir la participation des citoyens, le Collectif pour l’énergie citoyenne formule plusieurs propositions pour une transition énergétique territoriale et solidaire.

  • Adopter une transposition ambitieuse en faveur des communautés énergétiques
  • Promouvoir les énergies renouvelables citoyennes comme levier des contrats de relance
  • Créer un label suffisamment exigeant afin d’identifier les offres d’électricité verte qui ont une réelle plus-value environnementale et sociale
  • Répondre au besoin de réappropriation des questions énergétiques par les territoires

Pour aller plus loin, cliquer sur ce lien ou sur l’image ci-dessous.